Delphine & Hoela copyright Sylvie Le Parc

© Sylvie Le Parc

 

Hoëla Barbedette : harpe
Delphine Quenderff : contrebasse

Delphine Quenderff et Hoëla Barbedette sont deux musiciennes passionnées et très impliquées dans la vie culturelle du Centre-Bretagne. Parmi de nombreuses expériences musicales, elles jouent en duo depuis près de quinze ans.
Curieuses et ouvertes à de nombreux univers musicaux, elles arrangent pour leurs instruments dont l’association n’est pas si courante des thèmes de marches, mélodies et danses de Bretagne (glanées dans le fonds populaire ancien ou composées plus récemment) et des musiques venues d’horizons beaucoup plus lointains, fruits de rencontres et de voyages. Elles ont sorti deux albums remarqués, au son ciselé et à la musique innovante et réjouissante.

Le Duo a notamment joué à  :
Théâtre de Caen, Fête du chant (Bovel, 35), Festirural (Châtelaudren, 22), Festival Sevenadur (Rennes), Le Strapontin (Pont-Scorff, 56), Le Pixie (Lannion, 22), Festival Les Beaux jours (Châteaubriant, 44), La Gallésie en fête (Monterfil, 35), Programmation Laeta (Loudun, 86), Salle l’Avel Vor (Plougastel-Daoulas, 29), Le Grenier à Sel (La Trinité sur mer, 56), Festival Les Petits riens (Côtes d’Armor), Rencontres acoustiques en Deux-Sèvres (Verruyes, 79), Festival de La Pomme d’Orange (Peillac, 56), Rencontres Internationales de Harpe celtique (Dinan, 22)…

www.duo-barbedette-quenderff.fr

Extraits

Elles se produisent également en trio avec la chanteuse Anne-Gaëlle Normand :

Et/ou avec le batteur Nicolas Pointard :

Presse

Hoëla et Delphine ont créé un style indéniablement nouveau et audacieux.
Armel Morgan, chronique de plinn dans Armen, mars-avril 2012.

Le duo Barbedette-Quenderff s’est allié à Nicolas Pointard à la batterie pour offrir au public lannionais un voyage hors des frontières sans renier les racines. (…) Une musique étonnamenet douce tout en conservant ses caractéristiques propres.
« Barbedette-Quenderff revisite la tradition », Le Télégramme, 21 juillet 2011, Lannion.

Le duo de harpe celtique et contrebasse a enflammé le public. Ces deux compositrices ont su mêler sérieux et humour lors de la présentation d’oeuvres insipirées de mélodies aussi bien irlandaises ou bretonnes que grecques. Le résultat, c’est une musique sensible et originale.
« Le duo Barbedette-Quenderff a enchanté le public », Ouest-France, 13 août 2012, St Alban.